Publié dans tableaux

Aquarelle et architecture

Palm Springs

Voilà, ça devait bien arriver un jour…

J’ai toujours été passionnée par l’architecture du 20ème siècle.

J’aime les volumes géométriques et les habitations de plain pied avec des surfaces qui alternent entre baies vitrées et longs murs rectilignes et lisses.

J’imagine que vivre dans de tels espaces doit être apaisant car peu d’éléments arrêtent le regard hormis la verticalité des minces et longs palmiers.

La végétation à la fois luxuriante (les bougainvillées entre autres) et minimaliste (les cactus) vient répondre au langage organique et géométrique de l’architecture.

Le climat du désert vient plaquer une lumière crue qui écrase les surfaces et crée des contrastes violents sublimés par les couleurs vives des portes d’entrées.

Je travaille d’après photos et tout le travail préparatoire est essentiel pour mettre en place le motif dans la feuille et organiser les différentes parties.

Il faut à la fois être précis tout en laissant une marge de liberté pour le pinceau qui va venir faire vivre le dessin.

Vive l’aquarelle ! Technique aux multiples possibilités alliant la précision et le flou artistique par l’entremise de l’eau, précieux médium qui donner toute sa transparence aux teintes.

Je vous livre ici mes premiers travaux, ceux qui ouvrent la voie à tous les autres car j’adore vraiment travailler de la sorte !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette façon de reproduire le réel laisse la part belle à l’interprétation.

J’y mets ma patte, mon style et, d’après certains retours sur mon travail, je transforme le réel en le sublimant – merci à ceux qui me l’ont dit – car le modèle est alors interprété.

Assez de bla-bla, je vous laisse regarder.

Avant de terminer je vous livre une info inédite : que diriez-vous d’avoir maintenant VOTRE maison en aquarelle ?

Envoyez-moi une photo de votre nid douillet et je me charge de réaliser VOTRE aquarelle personnalisée.

N’est-ce pas une bonne idée ?

Ces réalisations m’ont été commandées et j’ai eu beaucoup de plaisir à les réaliser.

Je peux illustrer votre maison : il suffit de m’envoyer une photo et zou ! C’est parti !

N’hésitez pas, demandez-moi…

Publié dans tableaux

Le tableau de vie

Quand mon amie Kathy est venue me trouver pour me demander de lui faire un tableau pour l’offrir à son mari pour Noël, j’ai senti monter une certaine pression : Noël étant dans 20 jours…

J’avais déjà offert un tableau au couple pour leur anniversaire de mariage dans lequel j’avais inscris des mots et des messages. J’aime beaucoup faire comme ça. Vous trouverez d’autres articles, dans ce blog, où je le raconte.

Là, au vu du format demandé (98 X 130) et du futur lieu d’accrochage (au dessus du lit, la chambre parentale) la pression est encore montée d’un cran !

Vous le savez, j’aime les défis que je mets un point d’honneur à relever, surtout quand c’est pour mes amis.

J’ai accepté, bien-sûr, tout en mettant un léger bémol sur la date de livraison… 20 jours…

Sans tarder, j’ai commandé le châssis qui a eu du mal à rentrer dans ma voiture : 1er stress.

Ensuite, j’ai installé mon grand chevalet au milieu de mon salon encore en travaux (nous emménageons et ce n’est pas triste…) et je me suis attelée au travail des sous-couches et du fond pendant que mon chéri posait du papier-peint sur nos murs : 2ème stress. Pourquoi avais-je dit « oui » ?

Kathy, qui travaillait « en sous-marin » dans le plus grand secret de la surprise qui se prépare. Elle m’envoyait des photos inspirantes au gré de ses pérégrinations et surtout, elle m’a fait parvenir une liste d’une soixantaine de mots et morceaux de phrases et à moi de les intégrer à l’oeuvre.

J’adore faire ça !

Jusqu’à présent, j’avais réalisé des tableaux avec juste quelques mots par ci par là et sur des petits formats.

Bon, là, le défi était de taille au sens propre comme au sens figuré.

Comment ne pas écrire un livre du coup ? Un livre pictural… oui, je sais, ça n’existe pas. Pourquoi ne pas l’inventer au final ?

Concernant les couleurs, Kathy souhaitait des teintes douces alliant des camaïeux de bleus et de beiges, des taupes sans oublier des touches de blanc. Une composition qui respire, tout en légèreté.

J’avais aussi en tête le bleu des murs de la cuisine de Kathy et j’ai voulu m’en approcher.

A propos de légèreté, il est important de noter qu’il fallait intégrer un dandélion (fleur de pissenlit).

C’est une thématique parmi d’autres comme les voyages, les motifs de sa housse de couette chérie … si ! si !

A partir de ce cahier des charges, je lui ai proposé une base de composition avec un croquis bidouillé sur mon téléphone (à quand la palette graphique ? j’en rêve…).

Oui, je sais, on fait ce que l’on peut avec ce que l’on a… c’est du bricolage mais ça donne une idée.

Bref.

Nous arrivions à échanger en catimini et même à s’appeler quand elle était à l’extérieur de chez elle. Mission secrète de la plus haute importance : plutôt rigolo ce type de complot !

Voici les travaux préparatoires :

1/ pose de Gesso

2/ délimitation du cadre principal

3/ mise en place de l’architecture du tableau

La composition en carrés me paraissait aller de soi pour pouvoir organiser les surfaces et les thèmes traités.

Pour tout dire, durant sa conception, ce tableau a beaucoup voyagé dans mon appartement d’une part car je manque de place en cette période de travaux, et d’autre part parce que je voulais apprécier les différences de luminosité et prendre du recul. Quand je travaille sur un projet, il m’habite tellement qu’il faut que je l’aie sous les yeux tout le temps (j’y pense même en dormant).

Puis est venu le moment de travailler des motifs. Là, on rentre dans le vif du sujet : ma partie préférée !

J’ai adoré intégrer les noms de lieux, villes ou pays à ces panneaux directionnels. Je me suis inspirée de ce que nous avions vu en Floride à Key West sur le port, j’avais trouvé ces pancartes trop drôles et très inspirantes car j’imagine que l’on peut tout y mettre !

Et bien-sûr, j’ai pris plaisir à intégrer les mots si précieux, tellement chargés de sens. J’y ai mis des intentions très fortes en les écrivant, vous le savez, c’est ce que je fais quand il s’agit d’une commande : je suis hyper centrée sur les destinataires. Ils le savent, ils le sentent !

Et puis il y a le van ! Super idée de mon amie que de l’intégrer au tableau pour ces amoureux des voyages et je me suis bien amusée à en peindre un dans un décor exotique.

Que dire d’autre si ce n’est qu’on peut « lire » ce tableau comme un livre ou un album de famille, qu’il est évolutif et très personnel.

C’est avec la plus grande confiance que Kathy m’a soumis les éléments de sa vie de famille et c’est avec le plus grand respect que je suis rentrée dans l’intimité de mes amis.

J’ai agi par elle et pour elle, pour son mari et ses enfants… ayant à coeur de mettre en couleurs et en images l’oeuvre unique de leur vie.

Mon petit doigt me dit que l’heureux destinataire a été très sensible à ce tableau qui a trouvé la place qui lui était réservée et qu’il y est bien…

Ah oui, au fait, le tableau a été livré le 25 décembre… défi relevé !

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

https://www.instagram.com/emma_darcyyy/

https://www.facebook.com/edenand/

Vous avez aimé cet article ?

Faites-le moi savoir, j’en serai ravie !

Publié dans bijoux, tableaux

Des bracelets uniques et personnalisés

C’est l’été et j’avais envie de vous partager mes dernières créations.

Depuis plusieurs mois, je fabrique par intermittence, entre deux tableaux ou deux illustrations, des petits bracelets type « surfeur ».

Ça m’amuse vraiment d’assembler les perles Heishi, ces petites rondelles plates et multicolores. J’aime créer des rythmes colorés (mon dada) et d’adapter les teintes pour créer un style proche du destinataire futur.

Tout en gammes colorées ou tout en sobriété, c’est selon et c’est à chaque fois marrant d’obtenir un résultat toujours différent.

Mais par dessus tout, j’aime trouver LE mot, LA formule qui va faire mouche : un nom, un prénom, un acronyme, un message ou une marque…

Ce qui compte c’est l’intention et le message personnel et adapté que l’on peut véhiculer au travers de cet accessoire de mode qui peut devenir alors comme un talisman.

Moi, j’y crois !

Et vous ?

http://www.rockartbycapocci

 

www.justnowhy.com
http://www.justnowhy.com

 

Publié dans baskets

Baskets de compet’

Comment rendre un basique ultra original ?

Prenez un basique : des baskets Converse montantes blanches (le modèle iconique Chuck Taylor).

Choisissez de l’ultra original : une customization sur-mesure.

Tout est parti d’une commande d’Adeline qui souhaite des baskets originales et qui lui ressemblent.

Elle aime les illustrations de la Fée Clochette de Loisel et voudrait les voir réalisées dessus.

C’est un défi pour moi mais, excitée par ce projet sympa, je choisi de le relever avec plaisir !

En suivant ses conseils,  je me documente, je réfléchis, je commence à dessiner.

Franchement, n’ayant jamais réalisé ce type de commande, je me retrouve en léger stress…mais j’aime !

Vais-je y arriver ? Comment reproduire un si petit motif sur une si petite surface (j’aime travailler « en grand » d’une façon générale) ? Et puis peindre des motifs figuratifs exige un savoir-faire que je n’ai pas travaillé depuis longtemps…

Allez, je me lance !

Je dessine le motif retenu, je commence la mise en couleurs et ça prend forme : youhou !

Je dois avouer que j’ai laissé faire ma main, c’est elle qui a tout géré, donc je n’ai aucun mérite.

Pour le côté technique : j’utilise de la peinture pour tissus que je fixe, une fois bien sèche, avec une bombe imperméabilisante. Il faut savoir que ce type de peinture est très fiable et que ce support (basket neuve) va permettre de pérenniser le travail ; je ne suis donc pas inquiète.

Vue du pied droit

 

 

Vue du pied gauche

Et voilà pour la première paire ! Adeline est contente quand je lui envoie les photos et ravie lorsqu’elle découvre le travail en vrai.

Pour la seconde paire, elle m’avait laissé carte blanche alors je me suis lâchée.

J’avais envie de lui proposer quelque chose de très coloré tout en reprenant la teinte du liseré orange de la semelle. Jouer avec un motif un peu psychédélique qui serait clairement unique me paraît sympa et pourrait lui plaire.

 

       

Je commence en dessinant les motifs au crayon de chaque côté des baskets : attention à la symétrie !

Puis, c’est parti pour l’application des couleurs dans un dégradé de couleurs vives.

   

Voici un rendu qui fait un peu comme si le tissu se déchirait laissant la place au motif coloré, pour un résultat inédit.

Franchement, je me suis amusée à réaliser cette customization inédite. Ce qui me paraissait difficile au départ m’a semblé si simple à l’arrivée ! Vive la magie de la création !

Objectif atteint : j’ai pu honorer ma commande et surtout ma commanditaire a été ravie alors, que demander de plus ?

D’autre commandes ?

C’est quand vous voulez …

Et vous, vous en pensez quoi de tout ça ?

 

Publié dans tableaux

Abstraction colorée

J’ai eu envie de faire une petite série de quatre tableaux carrés.

                Je les voulais colorés et avec un style abstrait tout en légèreté afin de pouvoir les disposer ensemble librement. 

                               Alignés, en quinconce, en escalier ou en carré, bref, des tas de possibilités en fonction du lieu d’accrochage et des envies.

 

                                         ALORS AU DÉPART, ÇA DONNE ÇA :

J’ai défini les surfaces en matière de teintes claires ou foncées.

                                            Patience, la couleur arrive ensuite…

     

Poser les couleurs 

  Définir les matières

Trouver un langage graphique

 

 

 

 

                                                                 Love or not ?

Ce style change un peu de ce qu’il y a sur ce blog.

C’est tout moi ça : touche à tout, j’expérimente depuis toujours, je n’ai pas de style affirmé.

Parfois, ça me gêne car je me dis que je ne suis pas clairement « identifiable » …

Tant pis !

                                                        Donnez-moi votre avis …